L’humanité lorsque l’on est schizophrène

Il ne faut pas croire que souffrir de schizophrénie enlève toute humanité. Pour ma part, je ne supporte pas toute forme de violence, toute injustice… Je suis souvent confronté à des douleurs morales, lorsque je vois certaines situations. Je ne suis pas parfait bien entendu, mais j’essaie de faire au mieux. Je suis même plus sensible à la souffrance des autres, qui fait écho en moi.

humanité
humanité

Là, je suis en weekend. Je vais pouvoir ne rien faire sans culpabiliser.

Ce matin, je suis allé à l’association de patients. J’ai profité d’être en ville pour acheter de quoi faire fonctionner ma cigarette électronique.

Je ne fume plus aucune vraie cigarette depuis deux ou trois ans.  Je suis même écœuré. J’ai retrouvé mon odorat, le gout des aliments et mon souffle…

Être schizophrène veut dire aussi être plus fragile. Il y a souvent à la télévision des programmes qui me choquent.

Même les disputes avec les autres me marquent beaucoup plus facilement. C’est comme marcher sur un fil au-dessus du vide. Il faut se préserver et ne pas tomber. J’essaie d’être en bons termes avec mon entourage, au risque sinon d’être en grande souffrance.

Je suis beaucoup plus sensible lorsqu’il y a des tensions.

Je me répète mais une personne souffrant de schizophrénie, ressent la douleur et l’inhumanité beaucoup plus facilement.

En tout cas c’est mon cas et j’ai pu le vérifier avec d’autres amis schizophrènes.

Nous ne sommes pas de dangereux psychopathes, insensibles et froids.

Nous sommes en souffrances mais cette souffrance se retourne souvent contre nous. Jusqu’à nous pousser à l’irréparable, comme un suicide. Notre espérance de vie est plus faible en partie à cause de cela. J’avoue qu’à plusieurs reprises, j’ai déjà tenté de mettre fin à mes jours.

Nous ne sommes pas dangereux pour les autres mais plus pour nous même.

Une réflexion au sujet de « L’humanité lorsque l’on est schizophrène »

  1. corinne

    Bonjour Paul,

    Vous trouvez toujours les mots justes pour décrire la maladie.
    Les faits divers ont un effet loupe sur cette maladie et forcément en négatif mais les gens ne se rendent pas compte que beaucoup de personnes souffrant de schizophrénie vivent autour d’eux et souffrent souvent en silence.
    Profitez bien de votre week end

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.