Transi de sueur

Il est deux heures du matin. Je me suis levé transi de sueur. Je ne me souviens plus si j’ai fait un cauchemar. Peut être dans un sommeil profond… Cela fait une grosse dizaine de jour que j’habite dans mon nouveau logement. Je m’y plais plutôt bien. D’ailleurs je ne me sens pas mal. Je trouve juste cela dommage de tourner en rond toute la nuit.

Je vais cependant passer une journée sur les nerfs. Les angoisses risquent de m’accompagner pendant les 12 prochaines heures.

Transi de fatigue, je serai plus sensible aux moindres petits désagréments. Allez, encore 5 heures avant que le soleil veuille bien se lever. La plupart des gens doivent dormir.

J’ai allumé la télévision, mais j’ai éteint le son.

Transi

Au rez-de-chaussée, j’ai fermé mes portes à double tour. Malgré tout, facilement, n’importe qui pourrait rentrer chez moi.

J’y pense plus la nuit, sans aller jusqu’à être transi d’angoisse.

Mais, c’est peut-être cela qui m’a réveillé en sursaut. Habitué à vivre au première étage…

Je mets ma main dans mes cheveux, machinalement. Je me rends compte qu’un passage chez le coiffeur commence à devenir nécessaire.

Vivement le 11 mai. J’éspere pouvoir sortir un peu.

En attendent, cette nuit, le sommeil ne vient pas me chercher. Le silence n’est entrecoupé que par le ronronnement de mon réfrigérateur, qui m’a accompagné depuis mon précèdent logement.

Transi de faim, je me suis mangé quelques gâteaux apéritifs. Je n’avais que cela sous la main.  

De retour sur mon vieux canapé, à force de regarder mon écran, mes yeux piquent un peu.

Je vais peut-être faire un peu de ménages pour occuper mon temps, jusqu’au premiers rayons. Mais la simple idée d’aller chercher ma serpillière, me décourage déjà.

Je ne pense pas aller ma recoucher. D’ailleurs, je me suis déjà habillé, prêt à bondir.

5 réflexions sur « Transi de sueur »

  1. valerie

    je ne saurais trop te recommander de faire une tisane de camomille romaine le soir ou de te passer sur les poignets un peu de son huile essentielle. Cela calme très bien ce genre d’angoisse. Bon courage

    Répondre
  2. Pixel

    Bonjour Paul,

    Ça fait maintenant très longtemps que je n’ai pas commenté un de tes articles.
    Heureux d’avoir de tes nouvelles et de savoir que tu tiens bon malgré la maladie.

    Ce déménagement ne peut que être bénéfique malgré les aléas de la vie et les tracas causés par la maladie.

    Je viens de temps en temps sur ton blog pour voir comment tu vas, moins souvent qu’auparavant mais celà me fait plaisir de lire tes articles toujours avec ta plume assidue.

    Prends soin de toi Paul

    Amicalement

    Pixel

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Bonjour Pixel,

      Je suis également content d’avoir de tes nouvelles. Oui je tiens bon. Dans l’ensemble je vais mieux. J’arrive à profiter des bons moments de la vie. La maladie est aussi moins dure. J’espère que tu vas bien également.

      Amicalement,

      Paul,

      Répondre
  3. Pixel

    Bonjour Paul,

    Désolé pour ma réponse tardive.
    Je ne vais pas te mentir, je vais mal, très mal…
    Sans rentrer dans les détails, tout comme toi, les aléas de la maladie.
    Je serre les dents, quelques crises de larmes et d’angoisses de temps en temps.
    J’essaie de faire bonne figure mais c’est un mensonge.

    Prends soin de toi Paul

    Pixel

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Bonjour Pixel,

      Accroche toi. Les bons moments vont revenir. Tu es quelqu’un de bien. Tu as toujours été là pour moi.

      Paul,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.