J’ai les bras ballants

Je n’arrive pas à trouver la sérénité. J’ai les jambes raides. Le cerveau en ébullition. Les bras ballants… Je sens une pression en moi, qui n’arrive pas à s’évacuer. Pourtant j’ai fait un peu de sport. Sans succès pour me rendre la vie plus supportable. Il faut que j’attende le début d’après-midi pour que ma situation psychique et physique ne s’améliore. En général c’est ce qui se passe.

les bras ballants
les bras ballants

Cette souffrance a commencé dès le réveil. D’habitude j’ai un petit moment de répit quand je me lève. Mais là non. Je m’interroge. Pourquoi ?

J’en ai les bras ballants.

Dehors, la pluie claque sur les visages. Dans mon appartement, je n’ai pas encore remis le chauffage. Je mets juste un gros pull.

Peut être qu’avec un peu de CBD, je serais d’avantage d’étendu. Je ne sais plus trop quoi faire. Mais là je n’en ai plus.

Il va bientôt être l’heure de partager le repas dominical, en famille. Ce weekend j’ai de la chance, mon frère sera là chez mes parents.

Il faut que je tienne. Cette tension extrême dans la tête et le corps, me rend nerveux. Je suis pourtant d’habitude quelqu’un de calme et de posé.

Je me tortille dans tous les sens.

Heureusement, j’ai encore la patience de taper sur un clavier, même si je fais des pauses. Dans le silence de mon logement, mon téléphone portable s’est mis à sonner. Une voix masculine a commencé à me parler, voulant faire chez moi, tout un tas de travaux pour un euros. Énervé, j’ai raccroché sèchement.

Dehors, le gris est toujours la couleur dominante. Le soleil me manque. Les bras ballants, j’attends midi en faisant de grands cercles avec ma tête. Cela me détend un peu. Même si au bout de quelques secondes, j’ai la tête qui tourne et le cou qui craque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.