J’ai chaud et cela va durer

Ce matin, de très bonne heure pour ne pas avoir trop chaud, j’au couru 30 minutes. Cela me met en forme pour la journée.

chaud
Il fait chaud

En même temps, les idées envahissantes à la suite du visionnage d’un reportage sur une prison aux USA, ont presque complètement disparu. Il aura fallu quand même deux nuits pour les évacuer. Je suis contre toute forme de violence. Cela m’avait donc fortement choqué.

Il faut dire que je regarde trop la télévision. De plus l’on y montre souvent des choses négatives, ou extrêmes, pour faire de l’audimat. Je vis ma vie à travers le petit écran. Je m’informe aussi avec. J’avale des heures d’images, chaque jour. C’est ma principale occupation. Pendant ce temps-là, je me mets entre parenthèse.

Il y a quelques jours, j’ai tenté d’aller me balader dans une zone commerciale, à 5 minutes à pied de chez moi. Une angoisse est montée très vite. Je ne me sentais pas bien. Il fallait que je retourne au plus vite dans mon appartement. Toujours et encore cet appartement. C’est une vraie prison. Et en même temps, un endroit dans lequel je me sens le plus en sécurité.

Je refuse systématiquement la présence d’une autre personne que moi à l’intérieur. Je suis au premier étage. De ma fenêtre, je peux surveiller les alentours.

En ce moment, il y fait 28 degrés. De grosses gouttes de sueur me coulent sur le visage. Il fait vraiment chaud

Parfois je sors quand même un peu de ma prison, et je vais dans la rue qui passe devant chez moi. Je discute un peu avec les voisins. D’autres fois, je vais dans une association de patients.

C’est 99 pourcents de mes sorties.

Je ne pars jamais en vacances, ni au café et encore moins au cinéma…  De plus, je me suis éloigné de tous mes amis. Je communique le plus souvent par internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.