La mauvaise journée d’une personne souffrant de schizophrénie

Je suis un peu anxieux aujourd’hui. Le réveil fut matinal. Il faisait quand même jour. A l’ouverture, je vais faire une balade dans l’hypermarché à côté de chez moi. C’est un peu un rituel. Je n’y achète pas grand-chose. Juste de quoi me nourrir pour la journée. A force, l’on finit par voir les mêmes personnes. Les employés comme les clients avec qui j’ai un peu de mal à tisser des liens. Je ne suis pas d’un abord facile et je vais difficilement vers les autres. Je souffre de phobie sociale.

mauvaise journée
mauvaise journée

Et puis bien souvent mon cerveau bug quand je discute avec autrui. Je suis à côté de la plaque. Je vois inexorablement les gens s’éloigner de moi. A force c’est vraiment décourageant.

Je me sens tendu en cette fin d’après-midi. Je vais avaler mes pilules. Cela va peut-être me faire du bien. Je n’arrive plus à tenir en place. Ou que j’aille, j’ai envie de partir. Pour l’instant, je suis dans mon canapé. Il est tellement usé que les ressorts apparaissent à travers le tissu déchiré. J’ai déjà abimé un pantalon à cause de cela.  

Je vais aller voir si mes parents sont chez eux. Au bout de quelques minutes, j’aurai certainement envie de repartir.

C’est une mauvaise journée. Il faut qu’elle passe, en espérant que demain ça aille mieux.

Je suis même un peu énervé. Malgré cela, je n’arrive pas à me mettre en colère et à hausser le ton. Même quand la situation le nécessite. C’est un peu embêtant lorsque l’on n’est pas capable de poser des limites aux autres. C’est handicapant.

Si j’étais un professeur je ne me ferais surement pas respecter. Je viens de voir que ma cagnotte a démarré. Je suis vraiment content. Elle est active encore une quarantaine de jours. Allez y faire un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.