Un ami schizophrène avec moi à la Fnac

Je suis surexcité aujourd’hui. Je n’ai pas vu la journée passer. J’étais sur internet avec mon nouvel ordinateur. Il marche vraiment très bien. Heureusement, je n’en ai pas oublié de prendre mon traitement.

Un ami schizophrène avec moi à la Fnac
Un ami schizophrène avec moi à la Fnac

Ce matin j’étais avec Thierry, un autre adhérent de l’association de « patients ». Nous nous étions donnés rendez vous devant la Fnac. Il voulait y faire quelques achats. Il ne passe pas inaperçu avec ses longs cheveux, son maquillage et ses santiags…Dans le magasin il parlait avec les vendeurs, comme s’il les connaissait depuis des années. Même si ces derniers étaient occupés avec des clients. Nous nous un peu fait remarquer mais cela n’est pas très grave. Cela m’a fait une sortie.

Demain je vais déjeuner chez ma tante. Elle habite la ville à côté de la mienne. Elle va venir me chercher. J’avoue être trop angoissé pour y aller tout seul. Nous nous voyons rarement mais je suis toujours content de la voir.

Ce soir je me sens un peu seul. Un peu triste même et angoissé surtout. Je devrais avoir un appel téléphonique de mes parents, qui cette semaine ne sont pas dans la région.

Et puis une fois la nuit tombée, je ne sors presque plus de chez moi. Je me calfeutre dans mon appartement. Ce matin, il y avait de nombreux débats sur les chaines d’information en continu concernant personnes souffrants de troubles psychiatriques. Les psychiatres heureusement relativisaient les risques. Alors que les journalistes beaucoup moins. Il y a 600 000 schizophrènes en France. Heureusement que dans notre grande majorité nous ne sommes pas dangereux pour les autres. Nous mettrions le pays à feu et à sang dans le cas contraire et l’on nous enfermerait en HP pour le reste de nos jours. N’oublions pas que pendant les heures sombres de l’histoire, nous étions dans les chambres à gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.