Je suis angoissé

Aujourd’hui je suis angoissé. Je l’étais hier soir aussi. C’est désagréable. Je suis seul dans mon appartement. Je n’ai personne à aller voir. Cela fait plus de 24 heures que je n’ai pas parlé à quelqu’un. Je n’en ai pas non plus envie. J’attends que le temps passe en espérant aller mieux. J’ai l’impression que ma vie va s’écrouler. Je ne suis plus sûr de rien. Je me sens comme un astronaute perdu et à la dérive dans l’espace, qui ne sait pas à quoi se raccrocher.

Je suis angoissé
Je suis angoissé

Mon angoisse monte de plus en plus. Je vérifie quand même que je n’ai pas oublié de prendre mon traitement à midi. En effet, je prends 2mg de Temesta 3 fois pas jour. C’est un anxiolytique, qui quand on en avale comme moi depuis 20 ans, peu provoquer des crises de panique, en cas de manque.

Mais là non. Ce n’est pas le cas. Je suis juste très angoissé. C’est peut-être le changement brutal de temps qui me perturbe. J’ai ouvert en grand ma porte fenêtre pour laisser rentrer le soleil. Je suis au premier étage. Je peux contempler d’un œil satisfait mon quartier. Enfin d’habitude, car là je n’ai pas envie de me montrer, même pour admirer le paysage. Je reste caché. J’ai même vite refermé ma porte fenêtre.

J’attends avec impatience que la nuit arrive. Je pourrai alors fermer mes volets et ma porte d’entrée à double tour, et me cacher sous ma couverture. Je ne suis même plus assez serein pour aller faire une petite balade et me changer les idées à l’hypermarché de mon quartier. L’idée de croiser le regard des autres me terrifie. Mon angoisse est toujours bien présente. Je suis arcbouté à mon canapé et je ne vais pas bouger. Ou le moins possible. Peut être rapidement dans la rue mais c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.