Jacques et le soleil.

Jacques se sent seul chez lui le soir. Il a perdu ses parents il y a quelques années. C’est une souffrance supplémentaire qu’il doit gérer. Il aurait tellement de chose à dire à sa mère son père, qu’il les aime, qu’il veut passer du temps avec eux…

Quand ses parents lui manquent il se sent vide, il n’a envie de rien. Il essaye de se raccrocher à d’autres personnes mais l’amour des parents ne se remplace pas. C’est une douleur qu’il faut accepter, il n’a pas fait son deuil.

Il n’arrive pas à remplacer l’amour inconditionnel de ses parents. Parfois, il rêve de pouvoir les serrer dans ses bras, au final, cette pensée lui fait plus de mal que de bien.

Jacques est schizophrène et paranoïaque. Quand ses parents étaient vivants, c’était les deux seules personnes en qui il avait confiance et en qui il osait demander un peu d’amour.

Aujourd’hui, il est comme perdu dans l’espace, il n’a plus de repaires affectifs. Il doit vivre chaque jour comme une souffrance.

2 réflexions sur « Jacques et le soleil. »

  1. dom

    bonjour je ne sais pas si ca peut aider mais cette femme explique qq chose … a propos de l etat de transe ! bizarrement l electro encephalogramme en etat de transe est le melange de 3 etats .. depression , etat magnac , et schizophrenie ! elle arrive a creer sa transe …et aussi a l arreter !! maladie ou conscience modifiés ? tant a decouvrir !! courage a tous ! je met le lien de la video ca dure que 13mn et ca m interpelle

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Ym0kIECFi0U

    Répondre
  2. Tania

    Bonsoir, cet article m’a vraiment émue, vous avez une plume très sincère et belle … et des sentiments forts je ne sais pas ou vous en etes aujourd’hui , mais je vous le dis

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.