Le temps d’un schizophrène

Je regarde les minutes passer. Chaque seconde qui passe est une seconde de souffrance en moins. Chaque heure qui passe est une heure de mal être en moins. Mais pour aller où ? Vers un futur qui ne sera pas meilleur. Je rêve d’une vie sans cette maladie. Qu’ai-je fait de mal ? La vie est un calvaire qui ne s’arrête jamais. Une longue route que je chemine à pieds nus.

[paypal-donation]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.