Les angoisses d’un schizophrène

Dans mon appartement mal isolé, la chaleur est déjà suffocante. Vers 7 heures du matin, je me suis quand même accordé un petit jogging. Heureusement, il faisait encore frais. Je n’ai quasiment croisé personne. Je n’aime pas trop le regard des autres.

Crise
Crise

Justement hier, après quelques courses dans l’hypermarché de mon quartier, en fin de journée, j’ai été confronté à une grosse crise d’angoisse. J’étais dans mon canapé lorsque ma respiration s’est accélérée. Aussi soudain et violent qu’un orage, toutes sortes de pensées se sont mises à tournoyer dans ma tête. Les pires scénarios, les plus déstabilisants, m’ont harcelé pendant de longues minutes. Ce n’est que vers 18 heures, lorsque j’ai pris mon traitement, que la sérénité est revenue.

Je suis régulièrement soumis à ce type de crise. Je me sens alors encore bien fragile. Même si lorsque tout va bien, je me sens indestructible.

Aujourd’hui, justement j’espère passer une journée agréable.

J’aimerai me lancer dans un barbecue, pour sentir l’odeur de la viande griller tout doucement, dans un panache de fumé.

Malheureusement pour moi, je n’ai ni jardin ni balcon. Je me contenterai d’une balade dans le parc à côté de chez moi. Il est composé de nombreux petits étangs, très rafraîchissants. Idéal pour une journée comme aujourd’hui.  

En écrivant, je regarde mes mains.

Ces dernières comme mon visage sont tachetés de surfaces blanches, dépigmentés. Je souffre d’un vitiligo. C’est assez déroutant est peu esthétique. Il n’y a rien à faire cela ne se soigne pas. C’est en partie génétique.

Il faut voir plus loin.

Demain, l’association de patients rouvre ses portes. Je vais pouvoir retrouver un semblant de vie sociale. J’éspere arriver à prendre le bus pour m’y rendre. Ce n’est pas encore gagné. Ce n’est pourtant qu’à 20 minutes. Mais à plusieurs reprises, complètement angoissé, je suis descendu à peine monté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.