Mon ordinateur est KO

Je suis sur mon vieux canapé, les jambes croisées. Le tissu de ce dernier est déchiré. Je sens sur ma jambe, le ressort en métal. C’est désagréable.

J’ai mis un gros pull. Le thermomètre de mon séjour affiche 15 degrés. Je suis dans un petit appartement mal isolé.

En plus de cela, mon ordinateur me fait faux bond. Je suis en train d’écrire un texte, ou faire toute autre manipulation, et il redémarre tout seul. Toutes les 5 minutes. J’ai effectué plusieurs démarches auprès du fabriquant, mais c’est le matériel qui est affecté. Malheureusement pour moi, je ne suis plus sous garantie, et les réparations coûteraient plus chers que d’en racheter un. Il me faut donc un nouvel ordinateur, pour continuer à vous écrire.

J’ai créé une cagnotte leetchi, pour recevoir des fonds, voir lien.

En attendant, on m’a prêté un PC.

ordinateur KO
ordinateur KO

Ce matin, je suis retourné à l’association de patients, qui était fermée depuis 15 jours. Sortir et voir un peu de monde m’a fait du bien. Il y avait Fred, avec qui je m’entends bien. Nous avons discuté des fêtes toutes récentes. Noël en famille et nouvel tout seul, pour moi. Lui a passé la Saint-Sylvestre avec sa copine.

Puis j’ai repris le bus pour rentrer chez moi. Une fois un repas vite avalé, je suis parti voir mes parents.

En rentrant chez moi, j’ai senti comme une grande lassitude. La simple pensée qu’il me restait encore 6 ou 7 heures, avant d’aller me réfugier dans mon lit, m’a définitivement mis KO. Il y a un peine un an, je pouvais me coucher à 18 heures.

J’ai alors allumé la télévision. Pour mettre une chaîne musicale. C’est à peu près le seul type de programme que je supporte encore. Autrement, je me sens agressé par le petit écran. Et là, le ciel est tellement gris que je me sens comme englué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.