A 5 heures du matin

Il est 5 heures du matin, je viens de me réveiller, je n’ai plus envie de dormir. Mon bus est à 8 heures. Je vais tuer le temps en écoutant de la musique. Je suis un peu énervé ce matin. J’ai fumé la seule cigarette de la journée.

Le monde est encore endormi et dans ma tête les idées fusent. Ce n’est pas tellement bon signe.

Vendredi, ma psychologue est venue à mon domicile. C’est là que nous faisons les séances. Ce fut assez productif. C’est une jeune femme avec du caractère. Elle a un certain charme. Elle me regarde toujours de face avec ses yeux verts. Elle m’a donné pour objectif de sortir et de voir un peu de monde. Je vais m’y atteler en douceur.

Il est 8 heures et après avoir pris mon traitement et une bonne douche, tout est devenu beaucoup plus calme dans ma tête. Je me sens mieux. J’ai retrouvé un peu de sérénité.

Le soleil s’est levé. Il fait clair. J’ai un peu moins l’impression d’être un vampire.

Quelques heures plus tard…

J’ai passé la matinée en ville. Prendre le bus devient un peu plus compliqué. Des dizaines de scolaires sont debout, la main accrochée à une barre pour ne pas tomber, chaque fois que le bus freine ou accélère. Cela fait beaucoup de yeux qui me regardent et peu de place. J’ai sorti mon smartphone pour rentrer dans ma bulle.

Malgré tout, depuis quelques jours, je suis anxieux. Je n’ai plus envie de répondre aux sms ni au téléphone. Même pour dire « bonjour » cela me demande de gros efforts. Je prends sur moi.

J’ai les boyaux qui se tordent. J’en suis là et je ne sais comment faire pour aller mieux. J’essaie des exercices de respiration, je baisse les épaules, j’inspire et j’expire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.