Me sédater 24h/24

Sédater

Sédater

Grosse fatigue. Les 800 mg de Solian que je prends chaque jour, ont tendance à me sédater et à niveler mes émotions. Je ne ris plus vraiment. Je ne me mets pas en colère non plus. Quand on m’annonce une nouvelle, bonne ou mauvaise, je sur joue, parce que  je ne ressens rien.

Les deux fois 25mg de Tercian que je prends le soir, ont aussi tendance à me sédater fortement. Après forcement, je dors bien, presque 12 heures par nuit. Malgré tout, mon visage ne laisse rien transparaitre. Ma mère peut me trouver en forme, alors qu’en réalité, je ne tiens plus debout. Elle n’est pas très observatrice.

Justement, mes parents sont rentrés de leurs 15 jours de vacances. Je suis un peu moins seul. Même si leur absence n’a pas être trop dure à supporter. J’étais un peu quand même, comme un ermite. Je ne suis pas sorti de mon village. Je n’ai pas pris le bus non plus. Le soir, je fermais tous mes volets de bonne heure.

L’association de patients a rouvert aussi. J’ai pu revoir les autres adhérents. Pascal, qui a tendance à serrer tout le monde dans ses bras, pour tout et rien. Un peu comme un grand enfant. C’est un peu désagréable, mais il ne peut pas se retenir, alors on le laisse faire. Il y a une joyeuse bande et l’on blague souvent autour d’un café.

J’ai repris le bus pour rentrer de l’association. Moment que je n’aime pas particulièrement. J’ai une boule au ventre, pendant le trajet. Je sers les dents en attendant d’arriver chez moi. Parfois, une petite crise d’angoisse surgit pendant quelques secondes. Heureusement, j’arrive à gérer, en ne regardant plus personne dans les yeux, et en me mettant dans un coin du bus.

Me sédater avec les médicaments, atténuent aussi heureusement mes peurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *