Période compliquée

Après une période compliquée de quelques jours, je retrouve mon bien être. J’ai souffert de très désagréables boules à l’estomac. Les angoisses se manifestent souvent de cette façon, et les pensées envahissantes alimentaient le tout.

Période compliquée
Période compliquée

Ce matin, je me sens mieux. J’éspere toujours que c’est acquis pour la vie. Malheureusement, une nouvelle période compliquée peut survenir de nouveau. Il faut alors tout recommencer. Je me rends bien compte que je suis fragile. Je ne suis pas très confiant pour les années futures. J’ai déjà pas mal souffert.

Nous sommes nombreux dans ce cas, souffrant de schizophrénie ou d’autres maladies psychiatriques…

Aujourd’hui, c’est déjà le premier septembre 2019. Les soirées ensoleillées et conviviales vont doucement laisser place à de longues heures passées sur le canapé, sous une couverture.

Mardi, je retournerais à l’association de patients. Hier, en allant à l’hypermarché à côté de chez moi, j’ai croisé un adhérent. Il était accompagné de sa maman. Nous n’avons pas tellement discuté. C’est une personne sympathique. Habitant à côté de chez moi, c’est avec lui que j’avais en partie repris le bus.

En ce moment,

Quelques rayons de soleil ont envahi mon appartement. Après une période compliquée, je profite de ces petites joies. Je peux aussi entendre les cyclistes passer dans la rue et discuter entres eux. C’est un endroit très fréquenté le dimanche matin, par les adeptes de ce sport.

De mon côté,

Il faudrait que je me remette à la course à pied.  J’aime ce sport. Les endomorphines que le cerveau dégage pendant l’effort sont comme une drogue. Et puis vous vous sentaient bien pour le reste de la journée. J’en profite d’autant plus depuis que j’ai arrêter de fumer, il y a deux ans. Je cours à côté de chez moi, s’en m’éloigner de plus de 3 kilomètres de mon appartement.

1 réflexion sur « Période compliquée »

  1. valerie

    bonjour Paul
    Connais-tu le site “comme des fous” ? c’est un site de parole pour des gans qui souffrent de maladies mentales, l’occasion de lire des articles intelligents qui nous ressemble. On se sent moins seul !
    Bon courage
    Valérie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.