Vomir le matin

Vomir

Vomir

Le matin de bonne heure, j’ai envie de vomir, un peu après le réveil. Il ne faudrait que je rende les pilules que je viens d’avaler. Je regarde avec beaucoup d’attention ma montre. Une heure après la prise de mon traitement, je peux me détendre, tout est maintenant dans mon sang.

Le Prozac fait son effet. Il a fallu plusieurs mois mais là, maintenant, le matin, j’ai envie de chanter. J’ai toujours un air dans la tête. Le weekend, je peux me détendre chez moi. Je suis accro à la nicotine, avec ma cigarette électronique, que j’associe avec  une cannette de Coca Zéro. Boire cette boisson me fait du bien. C’est un petit plaisir, quand je sens mon estomac se gonfler. Parfois, j’en bois tellement que j’ai envie de vomir. Ce n’est certainement pas bon pour la santé, mais le marketing est tellement bien fait, sans doute, que boire un Coca, m’apporte du bonheur.

L’après-midi, après le repas du déjeuner, l’antidépresseur est moins efficace. Je retourne souvent dans mon canapé, sans air entêtant dans la tête. Je souffre d’ennui, mais je suis vraiment trop fatigué, avec mes 800 mg d’antipsychotique, pour faire quoi que ce soit. La moindre tâche comme faire la vaisselle, me demande un effort sur humain. Je me sens mal aussi, de manière crescendo, jusque 18h00. J’avale mon traitement du soir, en espérant ne pas vomir.

En fin d’après-midi, j’essaie de tenir le plus longtemps possible, mais je me sens trop mal. Parfois pour m’assommer, je prends plusieurs Temesta. Je suis alors dans une sorte de coton artificiel. Je ne réfléchis plus. Mon cerveau est à l’arrêt.

Vers 19h00, je peux alors me mettre dans mon lit. Tous les volets sont fermés et la journée est terminée pour moi. Je m’endors assez facilement avec les 50 mg de neuroleptique à effets sédatifs.

2 réflexions au sujet de « Vomir le matin »

  1. Lucie

    Salut,

    Moi aussi j’adore le coca mais, un de temps en temps c’est suffisant, vu le sucre contenu dans la canette, et je-ne-sais-quoi d’autre, on peut dire que ça décape l’estomac. Mais pour parler sérieux, pourquoi ne pas faire une activité dans laquelle tu pourrais te concentrer à fond et oublier le reste, le temps d’une petite heure ou d’une demi-heure ? je ne parle pas forcément de sport, d’activité physique (moi-même je n’en pratique pas) , mais tout bonnement une sorte de passe-temps pas désagréable, du style apprendre à jouer d’un instrument, n’importe lequel. Ou développer tes connaissances dans un domaine qui t’intéresse plus que les autres, ou alors créer des choses, peindre, sculpter etc…) c’est déjà chouette d’écrire comme tu fais, tenir un blog et tout, pourquoi ne pas pousser les choses plus loin ? Après je donne des exemples, qui peuvent paraître simplets, mais dans le fond, tout ça peut apporter une meilleure considération de soi, meilleure estime, de l’auto-satisfaction, dans un premier temps. Il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose. Moi je viens d’arriver sur ton blog, j’trouve ça déjà extra de parler de ce sujet comme tu le fais. Après je n’ai lu que peu d’articles, mais ça m’intéresse, je vais continuer.

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Bonjour Lucie,

      Merci pour ton commentaire. Je réponds très tardivement, dsl. Oui j’ai quelques pistes d’activités, qui pourraient en plus d’occuper mon temps, pourraient aussi faire travailler mon cerveau.

      Paul,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *