Repas sans légumes

repas

repas

Cette matinée d’abord pluvieuse, a laissé place à un soleil d’hiver. Il ne chauffe vraiment qu’à travers les vitres. Je viens de finir d’avaler mon repas. Il ne m’aura fallu que quelques minutes. En plus, je ne mange pas très équilibré, pas assez de légumes.

Hier après-midi, j’ai fait fi de mes angoisses et un ami est venu me chercher pour aller boire un verre en ville. C’était une personne que je ne connaissais pas vraiment et le courant est plutôt bien passé. Nous étions dans un pub anglais, et nous avons choisis de nous installer dans un endroit à l’abri des regards et des oreilles. En effet, c’est une personne qui a aussi des problèmes psychiques, et bien que nous n’ayons pas parlé que de cela, nous ne voulions pas être entendus. Nous avons prévu de nous revoir dans une semaine et pourquoi pas avec d’autres amis en commun pour un repas.

De retour chez moi, je me sentais bien. C’est la solitude qui me mine. Des journées complètes, tout seul, à ressasser les mêmes angoisses. Il faudrait que je sois toute la journée à l’extérieur de chez moi, et en activité avec du monde, dans un cadre rassurant. Il y a bien des hôpitaux de jour, en ville, mais je n’arrive pas à cause de mes angoisses à me déplacer facilement. C’est le serpent qui me se mord la queue.

Il est encore tôt et je ne sais pas commun cette après-midi va se passer. Je vais sens doute sombrer dans l’ennui mais j’espère que non. Pas envie de me sentir mal encore une fois. Je vais essayer d’ouvrir un livre et de voir si j’arrive à me concentrer.  Malheureusement je commence à sentir mon état psychique de dégrader tout doucement. La fatigue, l’ennui, le repli sur soi et la souffrance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.