Je suis en train de devenir fou

Devenir fou

Devenir fou

Je suis en train de devenir fou, c’est horrible. J’interprète les propos des gens, pour leur donner un autre sens, que leur sens premier. Je suis passé de l’autre côté de la frontière. Je suis dans un autre monde, et je ne sais pas comment faire pour revenir parmi vous.

Chaque échange verbal ou gestuel, est l’occasion d’une folle réflexion. Mon cerveau tourne, tourne, jusqu’à l’écœurement. Je me sens mal. Je suis obligé de m’isoler, fuir les autres, dans mon appartement.

De temps en temps quand même, je vais voir mon père, pour essayer d’avoir une discussion naturelle, et remettre mon cerveau sur les bons rails. Pour l’instant ce n’est pas très efficace. C’est même pire que mieux. Je suis en train de devenir fou.

J’ai pourtant bien pris mon traitement.

Dans une semaine, j’ai rendez chez ma psychiatre. Cela fait trois mois que je en l’ai pas vu. En générale, elle arrive à m’apaiser.

Mais pour l’instant, j’ai cette folle impression, si faussement évidente, que les autres communiquent avec moi de manière presque magique. Comme si le sens premier d’un échange, n’était qu’un habillage, pour dire des choses plus profondes. Je suis en train de devenir fou.

Tout aurait un sens caché, comme une nouvelle voiture garée dans ma rue, ou un démarcheur, qui viendrait sonner à ma porte…. Je suis en train de devenir fou.

Je n’ose plus sortir de chez moi. Chaque stimulus est une agression. C’est horrible.

En général, cet état de surexcitation intellectuelle, se calme en soirée. J’ai alors un peu de répit.

Il me reste cependant, encore de nombreuses heures à tenir. Pourquoi mon cerveau vrille t’il ainsi comme cela ?

Il faut que je sois en forme demain. J’ai une réunion pour mon association, et je n’ai pas envie d’y faire une crise d’hystérie.

Une réflexion au sujet de « Je suis en train de devenir fou »

  1. Pixel

    Bonjour Paul,

    Tu as besoin de revoir ta psychiatre au plus vite, c’est la paranoïa que te met dans cet état… ça m’arrive encore d’avoir de temps en temps de crises de parano.

    Si je peux te donner un conseil aussi dans les moments de mou et que tu passe pas mal de temps sur ton pc et si tu as Facebook, c’est de venir dans le groupe « Schizophrénie groupe de Soutien » l’admin du groupe s’appelle Philippe est aussi schizophrène, comme beaucoup sur le groupe, il y a des malades, des parents de malades, on échange, on discute, on s’entraide et on se soutient dans la maladie.

    J’y suis sous mon vrai nom et non pas Pixel, pseudo que j’ai utilisé pendant des années et que j’utilise encore surtout dans le domaine du gaming et du dessin.

    Ce groupe est une façon de s’entraider en postant et en écoutant plusieurs témoignages divers et variés sur le parcours de vie de chacun et comment nous vivons la maladie au quotidien. C’est un groupe bénéfique et sérieux, les admins sont calés sur le sujet de la maladie, c’est un groupe convivial, une sorte de soupape de décompression quand on a des coups bas… libre à toi de le rejoindre ou pas, c’est comme tu veux Paul, ça ne remplace pas une équipe médicale, d’ailleurs on a tous un suivi psy et un traitement médicamenteux mais on échange pour s’entraider dans la vie de tous les jours…

    Courage Paul

    À bientôt

    Pixel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.