Une vie en enfer

Enfer

Enfer

J’ai passé 5 jours en enfer, et j’espère que je vais avoir un peu de répit. Ce matin, au réveil, la sérénité était là, dans l’espoir qu’elle dure au moins toute la journée.

Les dimanches sont toujours particuliers à vivre, surtout lorsque l’on est seul. Mes parents sont partis samedi en vacances. Mon père me demande toujours si je veux venir. A chaque fois je lui réponds négativement. J’ai des angoisses lorsque je m’éloigne trop de mon domicile, à plus de 45 minutes de route en voiture. Cela fait des années que je n’ai pas vu la mer.

Ces 5 derniers jours, j’étais comme tétanisé par les angoisses. Le moral était au plus bas. J’en ai vraiment bavé, comme en enfer. Des flashs de pensées désagréables n’arrêtaient pas de m’assaillir.

Et puis ce matin, les choses se sont un peu remises en ordre. J’ai allumé la télévision. Les chaines d’information passaient en boucle des reportages sur la rentrée scolaire. J’ai eu un peu de nostalgie pour cette époque.

Mon cerveau a fait aussi sa rentrée, en me sortant de l’enfer, pour le plus longtemps possible, je l’espère. Je sais bien malheureusement, que ce n’est qu’un répit de quelques jours au mieux.

Demain, je ne sais pas si je vais réussir à aller à l’association de patients. Cela me ferait pourtant du bien, mais il faut que je prenne le bus.

Il y a aussi ma psychiatre que je dois revoir, après ses deux mois de congés. J’ai beaucoup de choses à lui dire. Elle n’a pas de secrétariat, c’est donc toujours compliqué pour prendre un rendez-vous.

Je regarde par la fenêtre et je vois un ciel gris, qui se confond avec les toitures foncées des habitations. C’est un peu triste. Heureusement, il y a un peu de vert, cela fait comme une peinture impressionniste.

Une réflexion au sujet de « Une vie en enfer »

  1. Aidan

    Bonsoir Paul,

    On ne s’en connaît pas, je vous avais laissé un commentaire il y a quelques mois sur votre premier post il me semble.
    En tout cas, je crois pouvoir dire auxquelles noms de bon nombre de personnes qui vous suivent sur ce blog, que l’on est bien soulagés d’avoir de vos nouvelles et j’espere qu’elles seront très bientôt meilleures.
    En attendant, je vous envoie plein de courage pour surmonter toutes les petites épreuves du quotidien et espère avoir très bientôt de vos nouvelles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.