C’est un répit qui me fait du bien

Répit

Répit

Ce matin, je ne souffre pas trop. Un répit qui fait du bien, tant la souffrance était forte ces derniers jours. Je ne voyais plus le jour, à faire des allés retours de mon canapé à mon lit. Là, j’ai ouvert la porte fenêtre de mon appartement et je peux entendre les bruits de la ville. C’est agréable et c’est un répit qui fait du bien. Je me sens faisant parti du monde qui m’entoure. Je ne suis pas centré sur mes souffrances. Le soleil brille et éclaire l’intérieur de mon appartement, laissant entrevoir un peu de poussière sur quelques meubles.

L’association de patients dans laquelle je vais le matin, est fermée en aout. Je serai plus heureux d’y retourner en septembre. En attendant je bricole un peu dans mon appartement. J’écoute beaucoup de musique. Par contre le réveil, depuis 15 jours est toujours compliqué. J’allume une cigarette en la fumant par la fenêtre, puis je m’installe dans mon canapé, avec ma cigarette électronique, que j’utilise le reste de la journée. C’est alors que qu’une irrésistible envie de vomir me conduit tout droit dans les toilettes. Je pousse de grands râles, que les voisins doivent surement entendre. Mais je m’en fiche un peu, même s’il est encore tôt.

L’après-midi c’est le moment le plus dur de la journée. Toutes les angoisses fantaisistes, des plus petites aux plus grandes viennent m’assaillir. J’ai beau me dire que pour l’instant tout va bien, que j’ai un toit sur la tête et de quoi manger, rien n’y fait…

Je prends alors des douches fraiches pour me détendre. Je me mets deux ou trois fois sous l’eau, en quelques heures. Sur le coup c’est un peu désagréable, mais je n’ai trouvé que cette méthode pour me faire du bien, une fois de retour dans mon canapé. C’est un répit qui fait du bien.

4 réflexions au sujet de « C’est un répit qui me fait du bien »

  1. Bea

    Bonsoir très jolie blog je te lis souvent tu es très courageux .mon dieu si mon ex skysofrene également pouvais ecrire tout ce qu’il ressent aussi qu’est ce que je l’aime j’étais si heureuse avec lui et je sais que je ne retrouverais jamais un homme comme lui.il avait beaucoup de qualitees,intelligent etc.mais hélas il ma quitter je ne peux rien faire nous sommes rester amis mais qu’est ce que c’est dur d’aimer un être qui ne voit pas que j’existe. Je lui souhaite tout le bonheur du monde.courage à toi tu es exaordinaire je viens souvent te lire bonne soirée.

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Bonjour Bea,

      Je te remercie pour ton commentaire. Oui, ce n’est pas facile quand l’être qu’on aime n’a plus les mêmes sentiments.

      Paul,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.