Hospitalisation en milieu psychiatrique

Hospitalisation en milieu psychiatrique

Hospitalisation en milieu psychiatrique

De retour chez moi après une hospitalisation en milieu psychiatrique de plus de 5 semaines. En effet, mes parents étaient partis en chine et j’étais trop anxieux pour partir avec eux ou rester seul chez moi, à plusieurs millier de kilomètres d’eux. La simple décision d’une l’hospitalisation provoqua d’énormes angoisses. Ce fut véritablement un enfer les mois précédents. Je voulais même en finir, craignant les pires souffrances. Mais je craignais encore plus de rester seul chez moi, dans mon appartement. Je me croyais donc pris dans une nasse.

Mais comme bien souvent, la réalité fut moins dure que mes angoisses ne me l’avaient laissé penser.

Je suis arrivé donc, il y a plus de 5 semaines, dans un bâtiment de taille moyenne, composé de deux étages, perdu en pleine campagne. Je fus pris en charge par une infirmière qui me questionna, dans ma chambre, sur d’éventuelles tentatives de suicides. Comme mes réponses furent toutes négatives, je pus garder le chargeur de mon téléphone portable et de ma cigarette électronique. Pendant ce temps-là, une aide-soignante fouillait mes bagages.

Une fois seul, je pus ranger mes affaires dans une armoire fermant à clé. Il y avait une télévision et des sanitaires dans ma chambre individuelle. Je regardais par la fenêtre le monde libre que je venais de perdre.

Les premiers repas furent une épreuve. Je souffre de phobie sociale et je me suis retrouvé dans une grande salle, bruyante, assis avec des gens que je ne connaissais pas. Les premiers jours, peu de mots sortaient de ma bouche. J’essayais tant bien que mal de tisser des liens avec les autres patients, dehors, à table, ou dans les salons de chaque étage…

Au fur et à mesure que les jours de l’hospitalisation s’écoulaient. Je pris plus d’aisance à l’oral. Je commençais alors à découvrir et faire connaissance avec d’autres patients formidables. J’y découvris chez eux beaucoup de richesse d’âme. Bien sûr il arrivait souvent que je demande aux infirmières du Tercian, pour mes angoisses. Il y eu des moments de doutent de souffrances mais aussi de grands fous rires avec des patients que je n’oublierai jamais, comme Choukri et d’autres.

6 réflexions au sujet de « Hospitalisation en milieu psychiatrique »

  1. Pixel

    Bonjour Paul

    Ça fait énormément plaisir d’avoir de tes nouvelles et de voir que tu garde le cap. J’espère te lire à nouveau dans les prochains jours.

    Amicalement Pixel

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Bonsoir Pixel,

      Merci,

      Ça me fait aussi plaisir de voir que tu es toujours là.

      Amicalement Paul,

      Répondre
  2. Choukri

    garde le cap et offre toi la vie , les parcs , les amis , les jolis moments . Continue à savourer un verre en terrasse sous un soleil radieux avec les gens que tu aimes Je pense à toi

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Merci Choukri

      J’ai passé un bon moment cet après-midi, avec des amies au parc, pas loin de chez moi.

      Paul,

      Répondre
  3. Bea

    Ca fait plaisir de te voir bien je suis contente pour toi mon ex skysofrene lui ne veut pas admettre sa skysofrenie il ma quitter il y à 10 mois je l’aime encore il me manque beaucoup mais il à décider de couper les ponts avec moi c’est triste je me suis toujours occuper de lui dans les bons ou mauvais moments j’espère une chose que personne n’abusera de lui si il est heureux ailleurs je suis heureuse pour lui tant pis pour moi mais je n’oublierai jamais ce grand amour il restera dans mon coeur quand je te lis et que je vois les efforts que tu fait je t’admirre beaucoup c’est bien bravo continue comme ca

    Répondre
    1. Paul Auteur de l’article

      Merci pour ton commentaire. De mon côté, il m’a fallu de longues années pour admettre ma pathologie. Rien n’est perdu pour ton ex.

      Paul,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.