Intellectuellement fatigué

Intellectuellement fatigué

Intellectuellement fatigué

Cela fait plusieurs jour que je suis fatigué, intellectuellement. Vers 17 heures, je n’en peux déjà plus. Je regarde l’horloge en me demandant si je ne rêve pas. Mon esprit est intellectuellement fatigué, alors que mon corps ne l’ait pas. Dans ma tête, les pensées s’amoncellent les unes sur les autres, mon cerveau est complètement bloqué. Je ne peux plus rien entreprendre, même écouter un peu de musique.

Je ne sais pas à quoi est du cet embouteillage dans ma tête. Souvent n’en pouvant plus, vers 18 heures, je ferme les volets et tremblotant je me couche. J’attends alors quelques heures avant de dormir et j’angoisse dans le noir.

Aujourd’hui, les choses ont l’air d’aller un peu mieux. Je me sens plus en forme. J’ai même pris un comprimé de Ginseng pour me donner un petit coup de fouet. Je sais que pris pendant plus de trois jours, c’est déconseillé. Au-delà, intellectuellement, ça me rend nerveux et angoissé.

Le soleil est splendide et je vais peut-être pouvoir enlever une couche de vêtement, cet après-midi.

Dans le bus, ce matin, il n’y avait pas grand monde. Je ne peux plus le prendre aux heures de pointe. Je suis angoissé lorsqu’il y a du monde et que les gens sont trop proches de moi. Je me sens agressé.

A l’association de patients, c’était assez calme. Comme souvent, je discute et peu et je me mets dans un coin près du radiateur. Cela me fait une sortie bien agréable, même si je suis devenu de moins en moins sociable.

Intellectuellement, je ne supporte plus de longues discussions. J’ai fait des efforts au début, il y a dix ans, mais aujourd’hui je ne peux plus. La présence d’autrui me fatigue très vite et j’ai besoin de me ressourcer dans mon appartement, seul.

Il n’est encore que 12 heures et je vais essayer de tenir le plus longtemps possible, avant d’aller me réfugier dans mon lit.

2 réflexions au sujet de « Intellectuellement fatigué »

  1. Josée

    Moi, je suis souvent fatiguée ces temps-ci. En tant que schizo, ça fait 10 ans que je combats cette maudite maladie plate. Là, je suis préménopausée, et on dirait que je suis davantage fatiguée. je dois me reposer en faisant une sieste le matin et une autre l’pm. Je suis un peu découragée. J’ai moins le goût de faire de la couture qui est ma passion. J’ai moins l’intérêt de faire du ménage et dela cuisine. Lorsque je voyage avec mon conjoint, et que je découche , j’entend des voix et l’angoisse s’en mêlent. Depuis peu, j’ai une médication à cet effet. Les voix parlent tellement vite que je ne peux décoder ce qu’elles disent, j’aimerais savoir… Des fois elles savent des choses, je crois. Je pense que c’est des entités ou des personnalités que l’on possèdent. Des fois, je dois les éduquer car elles sont grossières. Elles me font voir des images, des sentis et des odeurs.

    Répondre
  2. nancy

    Moi aussi je fatigue en ce moment et suis devenue hypersensible sensoriellement. Keq bruits les gens etc ça accentue ma fatigue, enfin la boucle descendante quoi..
    J’essaye de rester au calme a la bibliothèque mais en regardant par la fenêtre je vois la foule alors qu’il fait silence, ça me donne des impressions de déréalisation’

    Rien de parfait en somme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.